Fr | En

NOTRE APPROCHE ENVIRONNEMENTALE : UNE QUESTION D’ÉQUILIBRE

Une parcelle du Château Bélair-Monange en jachère

De la même façon que nous adaptons nos travaux à la vigne aux particularités de chaque micro-terroir (géologie, microclimats, porte-greffes, vigueur et âge du pied parmi tant d’autres facteurs), nos initiatives de protection environnementale sont toutes aussi ancrées dans l’observation rigoureuse et la préservation de l’équilibre naturel.

Nous appliquons depuis des années dans tous nos vignobles la « lutte raisonnée » ; chaque intervention est décidée après estimation précise des impacts à l’échelle de la parcelle.

Grâce à notre travail des sols (quatre façons) nous n’utilisons pas de désherbant. Les travaux en vert, la lutte raisonnée et la lutte biologique (confusion sexuelle) nous permettent non seulement d’éviter tout insecticide mais aussi de réduire au minimum les doses des traitements. Enfin, l’observation d’une longue période de jachère – entre 5 et 7 ans suivant les parcelles – pour retrouver un équilibre parfait des sols permet le renforcement des défenses naturelles de la vigne.

Ces efforts ont été confirmés, le mois dernier, par l’attribution de la certification AREA (Agriculture Respectueuse de l’Environnement en Aquitaine) pour tous les Vignobles Jean-Pierre Moueix de Pomerol et de Saint-Emilion.

En tant qu’agriculteurs, nous œuvrons tout au long de l’année pour préserver l’équilibre délicat entre l’homme et la nature. À ces fins, nous nous réjouissons de continuer à défendre les principes de la certification AREA : réduction des pollutions, recours aux énergies renouvelables et économies d’énergie, raisonnement des prélèvements d’eau et maintien de la biodiversité.